Craps : conseils à suivre

Des expériences autour des tables de craps

C'était un vendredi soir dans un casino. Il était bien habillé, veste de sport, joli pantalon et chaussures noires laquées. Il avait environ 60 ans. Il s'est fait un peu de place avec facilité à la table de craps avec plein de joueurs autour. Lors du lancement des dés il a sorti deux enveloppes avec 5 000$ chacune de la poche de sa veste et les lança au croupier en disant : 'buy sur le 4'.

Les dés sont immobiles. « Le 7 sort. Encaissez les 'passes', payez les 'ne passe pas'. Faites vos jeux ». Notre homme n'a pas bronché. Aucune agitation ou sueur, rien. Il a sorti deux autres enveloppes avec un 'off' dessus de la poche de sa veste et les a lancé au croupier à nouveau en disant 'buy sur le 4'.

Les joueurs à la table sont stupéfaits. Les paris sont placés, le lanceur lance les dés et sort un … 5 ! Les piles des jetons sur le 4 'buy' ont attiré l'attention de tous les joueurs à la table de craps de 10$ la mise.

« Ok, le 5 sort. Faites vos jeux. Les 'comes', les 'hardways', les 'fields'… les dés sont lancés, le 7 sort ! Encaissez les 'passes', payez les 'ne passe pas' ».

J'observais cette scène pendant un quart d'heure environ. Pendant ce temps, notre monsieur a perdu 80 000$. Il pariait que le lanceur sortirait un quatre avant de sortir le sept. S'il avait réussi ses paris, il aurait été payé 2 :1 et aurait donc fait 30 000$ de chacun de ses paris de 10 000$ (et aurait payé une commission de 5% sur ses gains à la maison mais tout en restant gagnant dans l'histoire).

Au lieu de « prendre la température » de la table, il s'est lancé comme un désespéré et a perdu huit fois de suite. Dans le craps, c'est comme dans la vie, le timing joue le premier rôle. Personne ici n'a eu le courage de dire à notre parieur qu'une demi-heure avant la table était « en feu ». Ce même lanceur faisait passe après passe et l'argent coulait à flot.

Maintenant si notre parieur avait pris un autre chemin et aurait misé sur les 'ne passe pas', en pariant sur le fait que le lanceur, après le premier lancer (le lancer qui établit le point) sortirait un 7 avant d'établir le point, il aurait doublé sa somme en transformant ses 80 000$ en 160 000. Malheureusement il n'a pas joué de cette façon. L'essence de craps et sa beauté résident dans son caractère insaisissable, dans sa rapidité et dans les phases du jeu (perdantes ou gagnantes). Je ne suis certainement pas le premier à remarquer que la plupart des joueurs se sentent plus à l'aise en jouant sur la ligne de passe, avec le lanceur, dans l'espoir que la chance soit de leur côté, avec les cris et les applaudissements de la foule encourageant le lanceur.

Comprendre l'essence du craps

Il faut avoir une certaine personnalité et une bonne compréhension du jeu pour apprécier toute sa beauté en jouant sur les 'ne passe pas'/ 'don't come'. Vous ne jouez pas contre les autres joueurs à la table mais avec la maison. Une partie de l'avantage de la maison au craps vient d'un simple fait indéniable : il y a bien plus de chances de faire un sept qu'un autre numéro. Jouer de cette façon revient à mal jouer. Ce n'est pas du tout un jugement, mais c'est juste le contraire de bien jouer, soit miser sur les lignes de 'passe'.

En plaçant votre pari initial sur la ligne 'ne passe pas', vous commencez un jeu dangereux. Le premier obstacle le plus dangereux est le premier lancer. S'il existe beaucoup de façons de faire un 7 après que le point ait été établi, il peut alors tout aussi bien être établi avant. Un 7 ou un 11 sur le premier lancer signifie que les paris 'passe' sont les paris gagnants et les paris 'ne passe pas' sont des paris perdants. Inversement si un 2 ou un 3 (craps) sortent sur le premier lancer, les paris 'ne passe pas' gagnent, les paris 'passe' perdent. Avec un 12 les paris 'passe' perdent également.

Tout autre numéro (4, 5, 6, 8, 9, 10) établit le point ou le numéro que le lanceur doit lancer avant d'avoir un 7 afin de ne pas perdre et de rester dans la partie. Le joueur qui parie sur les 'ne passe pas' parie maintenant que le 7 sera le prochain résultat des dés. À ce stade, le marqueur ou un disque noir et blanc est déplacé de sa position noire «off» et placé côté blanc vers le haut soit "on" au milieu de la case du numéro sur la table pour déterminer le point. Vous pouvez regarder une table de craps et voir l'avancement de tout le jeu.

En général, les piles des jetons s'accumulent très vite et on peut dire alors que la table est à son maximum, que le lanceur fait ses lancers (ou les 'passes') et les joueurs ajoutent d'autres paris à leur pari initial. Par contre si vous voyez des visages tristes au tour de la table, c'est que le jeu va mal : le lanceur sort probablement un numéro et un sept sur le prochain lancer.

Revenons à notre jeu. Le point est établi. Les joueurs qui ont misé sur les 'passe'/ 'ne passe pas' peuvent désormais faire des paris supplémentaires (odds) à leur pari initial ou encore placer des paris ou acheter d'autres numéros ou bien faire des mises de proposition. Le nombre de fois que les paris 'odds' seront gagnants dépendra de l'endroit, de la table, du jeu etc. Toutefois ce qu'il faut retenir à propos de ces paris 'odds' c'est qu'ils abaissent l'avantage de la maison jusqu'à 0,46%, soit de plus de la moitié au total (1,4%).

À ce stade du jeu, un mauvais joueur peut également miser sur le pari 'don't come'. Ce pari est identique au pari 'ne passe pas'.

Sam Grafstein, l'auteur de l'ouvrage classique sur le craps, « The Dice Doctor », écrit : « Contrairement à l'objectif de Dale Carnegie, vous, en tant que mauvais parieur, n'êtes pas là pour vous faire des amis ou influencer les décisions des autres. Et j'ai déjà entendu dire un mauvais parieur 'je ne joue que pour m'amuser'. Vous êtes là pour une seule et unique raison : 'Gagner de l'argent !' ». La psychologie, le style et la philosophie d'un vrai parieur sur les paris 'don't' ne sont pas du tout les mêmes que ceux des joueurs qui parient sur les 'passes'. Rappelez-vous qu'en réalité il n'y a pas de bons ou de mauvais joueurs. On parle ici du style et de la philosophie des paris. Opter pour des paris 'passe' ou 'ne passe pas' dépendant sur la chance du lanceur (ou son manque de chance) peut être suicidaire. Si vous avez l'occasion d'observer le jeu, regardez bien le déroulement et choisissez le style qui vous convient le mieux. Rappelez-vous que lorsque vous pariez sur les 'don't'/ ne passe pas, vous ne vous mettez pas dans la meilleure des positions. Mais ne prenez pas cela personnellement et essayez de faire comprendre aux autres joueurs que vous ne jouez pas contre eux. Vous pariez juste avec la maison et il est possible que votre pari soit plus malin.