Le jeu de roulette

Roulette : origines français

Une bille en ivoire est lancée dans le sens inverse de la rotation de la roulette. En ralentissant cette dernière s'apprête à atterrir sur une des cases de la roulette qui continue à tourner. Que ce soit dans un casino réel ou dans une roulette en ligne, chacune des cases porte un numéro de 1 à 36, plus un 0 et un 00. Le but du jeu est d'anticiper la case sur laquelle la bille va atterrir et de soutenir cette anticipation avec un pari. Si vous avez vu juste, vous êtes alors récompensé. C'est de cette façon que Bert Walker décrivait le jeu de la roulette dans son travail « Basic Roulette ».

Selon certaines sources la roulette a été mise au point (et améliorée par la suite) au milieu du 17ème siècle par le célèbre scientifique français Pascal Blaise. D'autres disent que l'inventeur de ce jeu est un moine français qui aurait conçu la roulette pour rompre la routine de l'ennui monastique. Quoi qu'il en soit, il faut savoir que les cases de la roulette sont tous de taille identique et les rainures qui les séparent sont de la même hauteur également. La rotation de la roulette et de la bille dans les directions opposées rend l'anticipation du résultat quasi impossible. Tout dépendant de la conception de la roulette, la bille rebondit à chaque obstacle qu'elle rencontre sur son passage ce qui rend la sélection aléatoire.

Roulette : le jeu

La roulette américaine comporte 38 cases, un 0, un 00 et les numéros de 1 à 36. Les zéros sont verts et se trouvent l'un en face de l'autre sur le cylindre. La roulette européenne n'a qu'un seul zéro et les numéros de 1 à 36. Il y a en tout 18 numéros noirs et 18 numéros rouges. La disposition de la table contient tous les numéros qui figurent sur la roulette pour proposer toute une série de paris.

Les joueurs placent leurs mises en plaçant leurs jetons sur les cases de la table. Les jetons peuvent être achetés directement à la table de la roulette. Les jetons sont de six couleurs différentes pour éliminer toute confusion quant aux jetons misés sur la table. Ces jetons de couleurs différentes permettent également aux joueurs d'avoir leur propre couleur pour les jetons. Donc les jetons d'une couleur sont attribués à un joueur jusqu'à ce qu'il quitte la table.

Toutes les tables ont leurs exigences minimum. Cela signifie que lorsque vous jouez avec des jetons d'une petite valeur, il vous faudrait alors miser un nombre minimum par tour. Par exemple, dans une table à 1$ minimum, vous devez placer au minimum 5$ sur un pari intérieur allant de 1 à 36. En cas de doute demandez au croupier. Lorsqu'un joueur quitte la table, il doit échanger les jetons de la roulette auprès du croupier contre les jetons de casino. Ensuite ces jetons peuvent être échangés en argent.

Sur la roulette américaine à double zéro, un plein paie 35 :1. Ce pari paierait 37 :1 sans le pourcentage de la maison. Néanmoins, avec le double zéro sur la roulette, l'avantage de la maison est de 5,26%, ce qui représente approximativement le double de la roulette européenne.

Un pari à cheval

Maintenant regardons les différents types de mises possibles à la roulette. Un pari à cheval, ou sur deux numéros paie 17 :1. Pour placer le pari sur les deux numéros, le joueur doit mettre ses jetons sur la ligne qui sépare les deux numéros. Un pari sur la transversale, ou sur trois numéros peut être fait en plaçant par exemple les jetons sur le 0, 00 et le 2 (ces numéros sont interconnectés) ou sur n'importe quels autres numéros interconnectés. Un tel pari gagnant paie 11 :1. Une mise sur quatre numéros ou le carré doit être placée sur l'intersection des quatre numéros. Le carré paie 8 :1. Une mise sur cinq numéros, ou les cinq premiers doit couvrir le 0, le 00, le 1, le 2 et le 3. Une telle mise rapporte 6 :1, mais comme c'est la seule mise qui augmente l'avantage de la maison jusqu'à 8%, elle n'est pas du tout recommandée.

Un pari sur six numéros

L'on peut également placer un pari sur six numéros, ou le sixain. Ce pari rapporte 5 :1. Ensuite il y a aussi les douzaines (1-12, 13-24, 24-36) et les colonnes. Pour miser sur les douzaines il suffit de mettre les jetons dans la case appropriée de la table. Ces deux paris paient 2 :1. Bon nombre de joueurs misent sur chance simple (1 :1), soit des paris « extérieurs » (par opposition aux paris «intérieurs»).

Autres paris

Les paris suivants sont les mises sur chance simple qui paient 1 :1 : Passe/manque, Pair/impair, Rouge/noir.

Le personnel qui supervise les roulettes

Si vous vous posez des questions sur le personnel qui supervise le jeu, voici quelques explications utiles. La plupart des roulettes sont supervisées par deux croupiers. Le croupier est un employé du casino qui dirige le jeu et fait tourner la roulette et la bille. Souvent il est assisté par un autre croupier. En bref, il s'occupe de l'action du jeu, de la vente des jetons, de la manipulation de la roulette et de la bille. Il proclame également des gagnants, ramasse les paris perdus et paie les paris gagnants.

Dès que les paris précédents ont été ramassés et payés, vous pouvez commencer à placer vos jetons sur la table. En général, tant que la bille continue à tourner vous pouvez continuer à placer vos paris et ce jusqu'à ce que le croupier dise « rien ne va plus ». Il peut arriver que votre pari ne soit pas placé à temps et dans ce cas, vous récupérez vos jetons indifféremment du résultat du pari.

Lorsque la bille atterrit sur une case numérotée, le croupier annonce le numéro gagnant. Les paris extérieurs sont payés en premier. À ce stade du jeu, la « main » est considérée comme terminée et les paris recommencent dès que le croupier aura retiré le tube en plastic placé sur la table pour désigner le numéro gagnant.

Rappelez-vous que les paris gagnants restent sur la table et c'est au joueur de reprendre ses jetons ainsi que les gains des paris extérieurs avant que le croupier ne dise « rien ne va plus » de nouveau. Si le joueur est distrait et qu'il laisse ses jetons sur la table, il est obligé de les rejouer au tour suivant.